IMG_0282 2.HEIC

LE CHÂTEAU

Classé au titre des Monuments historiques en 1924, le Château de Fontaine-Henry a été construit dès le XIIIème siècle et n'a cessé de s'embellir depuis. Il n'a jamais été vendu et a été transmis de génération en génération depuis sa fondation par la famille de Tilly jusqu'au Marquis d'Oilliamson, actuel propriétaire. Atteignant presque seize mètres, ses toits sont réputés pour être les plus hauts de France. Il est également reconnu pour ses façades Renaissance, qui font de lui un château de la Loire égaré en Normandie. 

Un château familial

     Le château de Fontaine-Henry est une propriété familiale qui peut se targuer d'avoir traversé le temps en accumulant savoirs et objets et c'est là, une de ses particularités. Tout cela est possible car le château n'a jamais été vendu et s'est transmis de génération en génération. 

        Plusieurs noms s'y sont succédés dont l'illustre famille d'Harcourt, très puissante et proche du roi de France.

De même, le château a été possédé par la famille de Cornulier qui a amené des souvenirs de la Révolution Française et qui a laissé sa trace dans l'Histoire de la région. Chacune de ces familles a fait du château de Fontaine-Henry un lieu unique, que nous aimons vous faire découvrir lors de nos visites guidées. 

        Le mobilier est le reflet de cette transmission : vous verrez de véritables photos de famille et vous visiterez les pièces comme si vous étiez l'invité de l'hôte de ces lieux. L'aspect éclectique du mobilier est un témoignage de plus de la vie qui anime ces lieux depuis des siècles.

L'architecture

        Édifice possédant une architecture complexe, le château de Fontaine-Henry a pourtant fait l'objet de nombreux commentaires élogieux, comme être caractérisé de "château de la Loire égaré en Normandie" ou encore avoir ses décors sculptés comparés à de la dentelle. 

      Érigé comme un château fort à l'aube du XIIIe siècle, il a été pensé comme un système défensif capable de résister aux assaillants. Toutefois, au XVIe siècle avec l'intervention de l'architecte caennais Blaise Le Prestre, la forteresse médiévale perd son aspect militaire pour devenir un logis d'exception. Son architecture atypique, mais à l'élégance originale fait sa renommé dans le monde patrimonial. 

       Cet édifice n'a malheureusement pas livré tous les secrets de son riche passé. Encore aujourd'hui, des études sont en cours afin de percer les mystères que les différents propriétaires ont laissé à leurs successeurs. 

Mobilier et collections

      La visite commentée des intérieurs du château vous permettra de saisir l'importance que les différentes familles de Fontaine-Henry ont eue. Découvrez des pièces richement décorées avec des exemples de mobilier français, de la Renaissance, des règnes des rois de France, de Louis XIV à Louis-Philippe en passant par Louis XVI. Admirez également des objets d'art comme des porcelaines, de l'argenterie ou bien encore des peintures. 

 

        Grâce à ses propriétaires, les différentes pièces du château de Fontaine-Henry ont été pourvues d'une collection de tableaux, dont des œuvres de peintres reconnues comme Rubens ou le Titien. Le château conserve également des peintures de Hyacinthe Rigaud, portraitiste du roi Soleil. Depuis le début du XIXe siècle, le portrait de Maria Serra, mère du peintre est présent dans les collections, celui-ci a inspiré des œuvres exposées au Musée du Louvre. Exceptionnellement prêtée au château de Versailles, pour l'exposition temporaire " Hyacinthe Rigaud ou le portrait soleil " jusqu'au 13 juin 2021, il n'est, pour l'instant, plus visible à Fontaine-Henry. Toutefois, d'autres œuvres du même artiste sont toujours présentes dans les salons. 

 

La collection du château ravira les amoureux du patrimoine, mais aussi les personnes curieuses d'en apprendre  plus sur l'Histoire de l'art français !

Un château ambassade

Le château de Fontaine-Henry se veut ambassadeur de sa région et de son histoire. Vous pourrez y découvrir la pierre de Caen aussi bien dans la dentelle de pierre de ses façades que dans le travail de décoration à l'intérieur du château.

 

Le château de Fontaine-Henry a une politique active de relations internationales notamment en direction de l’Europe, du Proche-Orient, de l’Amérique du Nord, de l’Asie centrale et de la Chine. Peinture, sculpture monumentale, musique, rencontre, manifestation culturelle, accueil de personnalités étrangères, sont au cœur de ces échanges.

Le mot du châtelain

Être châtelain est aujourd’hui devenu un métier à part entière.
Le terme de « conservateur du patrimoine » qui désigne un corps bien précis de fonctionnaires présents dans les Directions Régionales des Affaires Culturelles (DRAC), s’appliquerait avec plus de justesse encore, aux personnes qui engagent leur vie de famille, tout leur temps, leurs compétences et leurs moyens financiers personnels, pour préserver de tels monuments, dont la France tire une légitime fierté culturelle et touristique.


Le château de Fontaine-Henry n’a jamais été vendu de son Histoire, soit depuis l’an 1200, peut-être plus tôt encore.
C’est dire que certains de nos visiteurs, notamment les Nord-Américains, me regardent un peu moi-même comme un monument historique. Bientôt sans doute « chef d’œuvre en péril » à mon tour. Nul n’est inoxydable.

Qu’est-ce à dire ?


Que je ne me considère pas comme un propriétaire, mais comme un témoin, et un transmetteur.
Témoin : j’ai chaque année la possibilité de partager, directement ou indirectement, les beautés dont je suis responsable et comptable, avec des milliers de visiteurs, curieux, admiratifs, étonnés, intéressés… Sans oublier nos guides et nos stagiaires, avec qui ce partage est quotidien. Ce sont des jeunes, passionnés par le patrimoine, par l’Histoire, par l’art et la beauté. Leurs origines sont aussi diverses que l’est notre société. Ils passent ici des vacances actives, studieuses et souvent joyeuses. Même lorsqu’ils ont à affronter quelques inévitables grincheux… mais oui, même à Fontaine-Henry, il y en a !
Transmetteur : je suis heureux d’avoir fait ce choix, car il me permet, comme l’étrave d’un bateau, d’assurer en permanence le lien entre passé et avenir. Je vis donc bien dans le présent… Paradoxal et pourtant vrai. Alors, que ce présent soit facile ou difficile, luxueux ou inconfortable, peu importe, si l’on a placé la barre assez haut, pour éprouver à chaque instant, ce sentiment irremplaçable, de la légitimité de ce que l’on fait. J’espère laisser à mes successeurs un monument sain. Ce n’est possible qu’avec des finances saines, et là, il faut vraiment avoir la Foi.
Ce site internet est un moyen d’élargir notre partage.


Bienvenue à vous !


En le visitant c’est un peu du château de Fontaine-Henry que vous visitez déjà. Mais il n’est ici question que du château, or il ne faudrait pas oublier le village qui réunit les deux anciennes seigneuries de Fontaine-Henry et des Moulineaux : un vrai « p’tit village plein d’amis… made in Normandy » comme dans la chanson de Stone et Charden… vous vous souvenez ?
Allez, venez vite, nous vous attendons, vous serez reçu en ami !

marquis2013.jpg